Comment avoir des equilibres financiers par le bilan fonctionnel

Le bilan d’une entreprise est l’un des états financiers les plus importants qu’elle produira, généralement sur une base trimestrielle ou même mensuelle. Vous êtes-vous déjà retrouvé dans la situation où vous devez préparer un bilan pour votre budget de trésorerie ? Voici ce que vous devez savoir pour comprendre le roulement des bilans avec votre comptable et ce qui en fait un élément fondamental pour une entreprise, afin d’avoir une équilibre dans le terme du financement.

L’objectif du bilan fonctionnel

Un bilan fournit un résumé des ressources stables ou non, d’une entreprise à un moment donné. Il s’agit d’un instantané du roulement financier de l’entreprise, ventilé entre l’actif, le passif et les capitaux propres. Les bilans ont deux objectifs très différents selon le public qui les examine. Lorsqu’un bilan est examiné en interne par un chef d’entreprise, une partie prenante clé ou un employé, il est conçu pour donner un aperçu de la réussite ou de l’échec de l’entreprise. En terme de ces informations, un public interne peut modifier ses politiques et son analyse : doubler les succès, éviter les dettes, corriger les échecs et mettre la situation financière plus ripée vers l’exploitation. Lorsqu’un bilan est examiné en externe par une personne intéressée par une entreprise, il est conçu pour donner un aperçu des ressources dont dispose l’entreprise et de la manière dont elles ont été financées. Sur la base de ces emplois, les investisseurs potentiels peuvent décider s’il est judicieux d’investir dans une entreprise ou garder le tresorerie. De même, il est possible de faire l’exploitation de ces informations contenues dans un bilan pour calculer le financement important, tels que la liquidité, la rentabilité et les dettes. L’exploitation du bfr ou besoin en fonds de roulement est aussi une chose à ne pas oublier, qui n’est autre que le décalage de trésorerie, en assurant l’expoitation du plan financier ou de la situation financière de la société.

Un bilan doit-il toujours être équilibré ?

Un bilan doit toujours être équilibré, grâce à bfr ou besoin en fonds de roulement, qui est un indicateur important pour l’exploitation des fournisseurs et des entreprises stables. Le nom lui-même vient du fait que l’actif d’une entreprise est égal à son passif plus les capitaux propres qui ont été émis. Si vous constatez que votre bilan n’est pas vraiment équilibré, cela peut être dû à l’un des facteurs suivants :

Un budget de trésorerie non analysé

Des fournisseurs non productifs

Des données incomplètes ou mal placées

Des transactions incorrectement saisies

Erreurs dans les taux de change des devises

Erreurs dans les emplois

Calculs erronés des capitaux propres

Amortissement ou dépréciation d’un prêt mal calculé

Conseils pour créer un bilan de base fonctionnel pour l’entreprise

Même si tout ou partie du processus est automatisé par l’utilisation d’un système ou d’un logiciel comptable, comprendre comment un bilan est préparé vous permettra de repérer les erreurs potentielles afin de les résoudre avant qu’elles ne causent des dommages durables.

Déterminer la date et la période de reporting : Un bilan est censé représenter le total de l’actif, du passif et des capitaux propres d’une entreprise à une date précise, généralement appelée date de clôture. 

Identifiez vos actifs : Après avoir déterminé la date et la période de déclaration, vous devez comptabiliser vos actifs à cette date. En général, un bilan présente l’actif de deux façons : Sous forme de postes individuels, puis sous forme d’actifs totaux. En divisant les actifs en différents postes, il sera plus facile pour les analystes de comprendre exactement ce que sont vos actifs et d’où ils proviennent ; le total sera nécessaire pour l’analyse finale.